jeudi 11 avril 2013

LE TEMPS D'UN VOYAGE

Partir et ne jamais arriver, se laisser glisser sur les rails, bercé par les paysages qui changent comme l'on change de chaîne, jeu étrange entre l'intérieur et l'extérieur.














A 300 km/h, j'ai la sensation que c'est le paysage qui est en mouvement.







Devant la fenêtre tel un écran de cinema, j'assiste au changement de décor transporté dans un autre espace temps.















Vision du temps qui passe.


© Thierry Borredon

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire