samedi 24 septembre 2016

Franz Barth, naturaliste

© Thierry Borredon